Warning: strstr() expects parameter 1 to be string, array given in /home/sindibad/public_html/ecrire/inc/texte.php on line 408
Sarkozy va-t-il adopter le modèle israélien pour la France ? - [Le site de Sindibad]
Le site de Sindibad
Vous avez aimé Sharon, vous adorerez Sarko !

Sarkozy va-t-il adopter le modèle israélien pour la France ?

lundi 26 mars 2007 par Sindibad

Klarsfeld, qui a pris l’habitude de conseiller Sarkozy sur à peu près tout, a exhorté le probable futur Maître de l’Elysée, à « ne pas se renier ». Pour le convaincre, il a mis en avant « Le modèle israélien », où « immigration et identité nationale vont de pair ».

Sarkozy va-t-il adopter le modèle israélien pour la France ?

Dans la Mare au Canards de cette semaine (Le Canard Enchaîné du 21 mars 2007), on apprend que Sarkozy qui avait cherché à atténuer la polémique au sujet de son projet de créer un ministère de l’immigration et de l’identité nationale, en remplaçant le mot "nationale" par "républicaine", s’est ravisé au dernier moment de prendre cette initiative d’apaisement. Les raisons de ce revirement s’expliquent par les résultats d’un sondage où, parait-il, une majorité de français soutenaient sa proposition, la seconde raison, la plus inquiétante, est l’argumentaire développé, par son conseiller Arno Klarsfeld, garde frontière israélien et accessoirement avocat "à roulettes" comme l’appelle Le Canard Enchaîné.

Klarsfeld, qui a pris l’habitude de conseiller Sarkozy sur à peu près tout, a exhorté le probable futur Maître de l’Elysée, à « ne pas se renier ». Pour le convaincre, il a mis en avant « Le modèle israélien », où « immigration et identité nationale vont de pair ».

Rappelons de quoi il s’agit quand le garde frontière évoque le modèle israélien :

Il s’agit d’un véritable modèle de discrimination envers les minorités non juives, notamment arabes, comme le confirme le rapport de la FIDH :

Discriminations directes qui « résultent de l’utilisation de l’appartenance nationale ou religieuse comme critère de différenciation ». Exemples :

• Israël empêche ses citoyens arabes résidents ou résidentes d’épouser des palestiniens ou des palestiniennes et de vivre en famille ;

• la répartition discriminatoire des budgets au détriment des villes arabes ;

• les conditions discriminatoires d’accès aux études supérieures pour les étudiants arabes israéliens ;

• les lois qui refusent de donner un statut officiel aux établissements culturels arabes alors qu’elles le donnent aux Juifs.

Discriminations indirectes définies par la FIDH comme « tous les désavantages qui résultent pour les Palestiniens des structures générales de la société israélienne " et qui sont liés au conflit israélo-palestinien. Les municipalités arabes se retrouvent « sans moyens pour offrir des services de base à leurs résidents, ce qui se répercute particulièrement dans les domaines de l’enseignement et des soins de santé de base ».

Les discriminations dont sont victimes les Arabes israéliens touchent tous les domaines et s’accentuent à partir du service militaire dont ils sont exemptés, ce qui a pour conséquence la perte quasi automatique des avantages sociaux inhérents au service militaire : accès au crédit en matière de logement, dispense partielle de droits d’inscription aux formations professionnelles organisées par L’État...

Concernant l’emploi, les Arabes israéliens sont exclus d’office d’un certain nombre d’emploi et se retrouvent "surreprésentés" dans le marché du travail secondaire en bas de la hiérarchie professionnelle.

Voilà un petit aperçu du modèle israélien qui séduit Sarkozy et dont il compte s’inspirer pour la France. Déjà en tant que ministre de l’intérieur, il avait fait appel, en décembre 2005, au savoir faire de la police israélienne pour bénéficier de ses conseils en matière de maintien de l’ordre dans les banlieues. Cette même police qui s’est distinguée par un traitement de choc des manifestations pacifiques des arabes israéliens en réussissant l’exploit d’assassiner en octobre 2000, treize arabes dans une même journée, en toute impunité bien sur, la classe !

On peut craindre le pire si l’avocat "à roulettes" continue à conseiller le candidat UMP. On a vu les résultats : répression et rafles dans les écoles. Sarkozy président avec un garde frontière israélien comme conseiller, on n’ose même pas imaginer : arrestations et blindés de l’armée en bas des HLM, discriminations et identité nationale, peut être même un mur autour de la France afin de stopper l’invasion des « barbares », le modèle israélien, quoi !.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 181369

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Chronique de la haine ordinaire   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License