Le site de Sindibad
Il n’est pas encore président, mais il a déjà le pouvoir de censurer les livres qui lui déplaisent

"Ruptures" de Serge Portelli

Le livre censuré
samedi 21 avril 2007

"Ruptures" devait être édité par les Editions Michalon.... qui, curieusement, vient d’y renoncer au dernier moment empêchant toute publication chez un autre éditeur avant les élections. Si les éditeurs tremblent de trouille devant le candidat Sarkozy, on peut déjà faire une croix sur la liberté d’expression avec Sarko Président.

Certes ce n’est pas Charlie Hebdo qui s’insurgera contre cet acte de censure. Son patron Philippe Val sait se montrer très reconnaissant avec celui qui n’a pas hésité à lui apporter son soutien lors de l’affaire des caricatures, au nom de ... la liberté d’expression. Interdiction de rire, lisez plutôt "Ruptures".

le bilan de Nicolas Sarkozy en ligne !

« Ruptures » ,

par Serge Portelli

« Nicolas Sarkozy a été ministre de l’Intérieur pendant quatre ans. Son bilan est là, il suffit de l’étudier. Ses propositions sont là, il suffit de les lire. L’examen minutieux de quatre ans d’exercice du pouvoir, l’analyse détaillée d’un projet dessinent un tableau très différent de la rupture tranquille proposée par le ministre-candidat.

Voici de vraies fractures avec nos traditions républicaines, nos principes constitutionnels et notre démocratie.

Nicolas Sarkozy n’a jamais pu aller jusqu’au bout de ses idées, empêché le plus souvent par ses propres amis.

Après avoir obtenu de la police 530 000 gardes à vue, (40 000 de plus chaque année), après avoir réussi à faire reconduire à la frontière 25 000 personnes en 2006 (femmes et enfants compris), après avoir réussi à créer un nombre incalculable de fichiers (dont celui des enfants qui font l’école buissonnière), il pense pouvoir enfin réaliser ses rêves. Le carnet de comportement pour les enfants présentant des troubles du comportement dès trois ans, les peines de prison automatiques, le fichier selon l’origine ethnique, les hôpitaux-prison, la disparition de la justice des mineurs, les compagnies de CRS comme police de proximité...

Ce livre est là pour qu’on ne puisse pas dire, après, qu’on ne savait pas. »

Serge Portelli est vice-président au tribunal de Paris, président de la 12e Chambre correctionnelle. Il a été conseiller de Raymond Forni à la présidence de l’Assemblée nationale et doyen des juges d’instruction au tribunal de Créteil. Il a été maître de conférences à l’Institut d’études politiques de Paris et enseigne aujourd’hui à l’Ecole de psychologues praticiens de Paris. Il est également membre du Syndicat de la magistrature.

Il est notamment l’auteur de :

Création et Prison Edition de l’Atelier, 1995 ;

Les droit des victimes Dalloz, septembre 2003, en collaboration avec le Docteur Gérard Lopez et Mme Sophie Clément

Traité de démagogie appliquée : Sarkozy, la récidive et nous _ Michalon (2006).

L’éditeur qui avait prévu la publication de Ruptures ayant brutalement renoncé à cette publication, Ruptures peut être acquis, en ligne et consulté, gratuitement, sur le site

www.betapolitique.fr/ruptures

Pour lire "Ruptures", cliquer ici


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 181369

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Nos médias n’en parleront pas   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License