Le site de Sindibad
Même Goebbels n’aurait pas fait mieux

Védrine responsable des attentats du 11 septembre !

C’est la thèse du lobby israélien pour empêcher sa nomination aux Affaires étrangères
vendredi 18 mai 2007 par Sindibad

Védrine responsable des attentats du 11 septembre !

C’est en tout cas la thèse développée dans un article publié sur le site de l’UPJF. Une calomnie destinée à empêcher la nomination de Védrine à la tête des Affaires étrangères. Décidément, le lobby israélien en France ne recule devant rien.

Le CRIF n’est pas le seul à exercer des pressions pour empêcher la nomination d’Hubert Védrine, l’UPJF, un autre lobby très puissant, qui contrairement à ce que son nom l’indique ne défend pas les patrons juifs mais bel et bien le gouvernement israélien, a lancé des appels aux internautes pour envoyer des messages de protestation à l’UMP. L’article ci-joint montre que ces personnes ne reculent devant rien dans leur chantage à la République, puisque Hubert Védrine est même accusé d’avoir, par sa politique, contribué aux attentats du 11 septembre.

Lisez l’article publié sur le site de l’UPJF, c’est édifiant ! Un exemple de ce qui peut se faire en pire en matière de propagande. Même Goebbels n’aurait pas fait mieux. Intéressant de lire aussi le commentaire en fin d’article.

Voici le texte de propagande qu’on peut voir sur le site de l’UPJF au cas où il serait supprimé :

Védrine incarne la ligne qui a mené au 11 septembre 2001,

Michel Leubel

A mesure que le temps passe, et comme la rumeur - qui se répand comme une traînée de poudre - n’a pas été démentie, l’éventualité du choix d’Hubert Védrine comme ministre des affaires étrangères suscite une levée de boucliers jusque chez les plus fervents supporters de Nicolas Sarkozy. En voici un nouvel écho. Espérons que le nouveau président de la république saura comprendre le bien-fondé de l’inquiétude de ses électeurs. (Menahem Macina).

Vous pouvez écrire au site de l’Ump, pour exprimer votre opposition à la cooptation de Védrine.

13/05/07

Sur le site Resilience.

A l’heure où Védrine a été approché par Sarkozy, n’oublions pas ceci : Védrine incarne, en France, cette ligne molle initiée par Jimmy Carter, qui a produit, malgré l’avertissement khomeyniste et divers attentats, le 11 septembre 2001 ; ligne faite de concessions permanentes et de soutien aux dictatures, alors que, depuis l’intervention en Afghanistan et en Irak, les Etats arabo-musulmans modérés refont surface, connaissent un boom économique comme les Émirats arabes Unis, la Jordanie, le Maroc, etc., tandis qu’en Syrie, le régime s’interroge.

Ces pays ont moins cette chape de plomb idéologique, celle du national-islamisme, qui les menaçait sans cesse et de façon insidieuse comme cela se fait encore en Egypte et en Algérie ; nous sommes, en réalité, aveuglés par la propagande anti-américaine qui fait croire que la situation actuelle serait le seul produit des erreurs sur le terrain et du conflit judéo-arabe (ce que pense Védrine), alors qu’elle est le résultat d’un combat qui tourne de plus en plus à l’avantage du camp démocrate, au-delà des confusions tactiques, humaines, trop humaines. Observons que, sur le terrain, en Irak, les choses s’améliorent (aussi faut-il faire désespérément quelque chose comme kidnapper quelques soldats américains, le jour même - 12 mai 07 - d’un reportage concernant l’armée américaine sur CNN), et l’on n’entend plus guère parler des Tribunaux islamiques. Tandis que là où la ligne Carter-Védrine est appliquée, au Pakistan, au Soudan, c’est-à-dire la Realpolitik du recul permanent, les choses s’aggravent. Ne parlons pas du Royaume-Uni et de l’Allemagne, pays à haute densité relativiste, et qui voient chaque jour un complot islamiste déjoué.

La paix actuelle en Irlande du Nord a été réalisée parce qu’une politique de séparation stricte des communautés a été accomplie avec construction de murs dans nombre de rues de Belfast. Cette tactique n’est donc pas spécifique à la Palestine, ni aujourd’hui à Bagdad. C’est en maintenant une position ferme tout en optant toujours pour une politique de la main tendue, que le conflit fratricide irlandais s’est estompé. Il en sera de même à Bagdad lorsque certains sunnites et shiites extrémistes seront mis hors d’état de nuire et que la minorité sunnite acceptera l’arrivée aux affaires de millions de shiites, considérés, avant 2003, comme des parias.

Beaucoup de choses restent à faire, à commencer par la défense de la laïcité et du droit des femmes, choses que l’administration américaine du Département d’Etat a jugées secondaires, tant elle est toujours dominée par le relativisme du multiculturalisme, amplifié par la récente victoire démocrate qui a dupé les Américains, en leur faisant croire que la folie meurtrière islamiste est le principal résultat de la présence étrangère. Védrine rajoute le conflit israélo-arabe, c’est tout.

Dans ce contexte, on comprend de moins en moins quelle mouche tsé-tsé a piqué Sarkozy, l’endormant dans les méandres d’une politique arabe de la France, qui n’a produit que des déboires et qui n’obtient aucun résultat tangible. Lorsque les choses s’amélioreront de plus en plus en Irak et globalement au Proche Orient, personne ne se souviendra de la politique chiraco-védrinienne, pas même les Libanais. Voilà la dure réalité.

Michel Leubel

PS : Message reçu d’une amie :

Voici l’extrait du courrier d’un ami de Sarkozy ; il faut prendre exemple sur ce message et envoyer un maximum de témoignages de mécontentement au site :www.sarkozy.fr

"Dans mon soutien à Nicolas Sarkozy aux deux tours de l’élection, la promesse d’une rupture en matière de politique étrangère avait beaucoup compté. Or, Hubert Védrine, archétype de la traditionnelle "politique arabe de la France", est pressenti au Quai.

Résultat ? - Je ne voterai pas aux législatives et je conseille à mes enfants, dès aujourd’hui, d’envisager leur avenir ailleurs qu’en France."

Jane B

© Resilience

Mis en ligne le 13 mai 2007, par M. Macina, sur le site upjf.org


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 181369

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Nos médias n’en parleront pas   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License