Warning: strstr() expects parameter 1 to be string, array given in /home/sindibad/public_html/ecrire/inc/texte.php on line 408
Sarko n’aime plus "l’excès de caricature" - [Le site de Sindibad]
Le site de Sindibad
Liberté d’expression, toujours à sens unique

Sarko n’aime plus "l’excès de caricature"

Publié par bakchich.info
dimanche 25 mai 2008

Sarko n’aime plus "l’excès de caricature"

dimanche, 25 mai 2008 | par Jacques-Marie Bourget dans Bakchich.info

Le bon président de la République française s’est porté partie civile contre…un fabriquant de tee-shirt qui se moquait de lui. Liberté j’écris ton nom, mais en tout petit…

Nicolas Sarkozy devient raisonnable dans tous les chapitres de sa vie, j’allais dans un abus de langage écrire de sa « philosophie ». Ce qui serait injurier Platon et ses potes. Voilà qu’il ne préfère plus « l’excès de caricatures à l’absence de caricatures ». Cette mansuétude présidentielle, plaisir d’amour, n’a duré qu’un moment. Une liberté jetable comme les seringues à usage unique. Aujourd’hui, ce que veut le monarque est enfin clair et le « droit élyséen » écrit, définissant ses limites. Nous apprenons donc que, pour obtenir l’applaudissement présidentiel, le graphomane doit dessiner Mahomet avec une bombe dans son chapeau. En revanche, celui qui utilise le président de la France comme objet de dérision doit être puni. Il fallait que cela soit dit.

C’est un fabriquant de tee-shirts qui a étouffé l’éphémère habeas corpus présidentiel. Le mal élevé fabrique des chemises de coton avec, imprimé dessus, un Sarkozy dont le trou du « O » devient une cible accompagnée du slogan « Tolérance zéro » et le « Liberté Egalité Fraternité » qui orne l’ensemble est taché de sang… On observe d’entrée qu’aucun Mahomet ne figure sur cette œuvre de couture. Donc, boum, le président s’est porté partie civile contre Thierry Bœuf, un façonnier du Vaucluse. Maître Marmillot, l’avocat du marchand de fringues espiègle, tel un caricaturiste danois a beau s’écrier « nous sommes dans l’humour ! » rien n’y fait. Tout condamné à mort aura la tête tranchée. Vendu en Bretagne, un autre tee-shirt a fait, dans la même rafle, l’objet d’une attaque le la République outragée. Sur la chemise un dessinateur a détourné un œuf en chocolat de marque « Kinder » pour en faire une grenade. Cette fois le fabriquant et le vendeur sont mis en examen pour « incitation au terrorisme ».

Par ailleurs, ce n’est pas Sarkozy, amis de Bouygue et de Bolloré qui peut reprocher à un entrepreneur de faire du fric avec n’importe quoi. Seul espoir pour ces délinquants, la mobilisation de Philippe Val et de son Charlie Hebdo, la mobilisation de Bayrou, Hollande et de toute la kyrielle de politiques du penser bien qui ont défilé pour soutenir les caricatures de Mahomet. Et c’est ainsi qu’Allah est grand. Enfin doit être. Pour l’instant les belles âmes n’ont pas bougé.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 181369

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Résistances   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License