Warning: strstr() expects parameter 1 to be string, array given in /home/sindibad/public_html/ecrire/inc/texte.php on line 408
Faut-il pendre les responsables d’Europalestine pour trahison ? - [Le site de Sindibad]
Le site de Sindibad
Chasse aux sorcières

Faut-il pendre les responsables d’Europalestine pour trahison ?

dimanche 31 août 2008 par Sindibad

Europalestine ne fait que répéter une évidence et l’histoire lui donne raison. Tant que ce sont les autres qui meurent, on s’en fout. Que ce soit en Algérie, au Vietnam, au Liban ou en Irak, les mobilisations contre les guerres ne prennent de l’ampleur que quand le pays voit rentrer ses enfants dans des cercueils alors qu’on leur a répété qu’ils allaient défendre la liberté et que seule la victoire était possible.

Faut-il pendre les responsables d’Europalestine pour trahison ?

Libération, le journal de la gauche bien pensante, a lancé aujourd’hui une nouvelle chasse aux sorcières. La victime, cette fois, est l’association CAPJPO-Europalestine, coupable d’avoir publié sur son site un article peu conforme à l’esprit d’unisson et de compassion qu’on cherche à imposer aux citoyens français, autour de la participation des forces militaires françaises à la guerre menée par les alliés en Afghanistan.

Libé relaye l’information publiée par l’AFP selon laquelle une association de soutien et défense des militaires français (ADEFDROMIL) a porté plainte contre Europalestine pour « apologie de meurtre ». Toujours aussi honnête et impartial, Libé ne fait que reprendre les mots des accusateurs sans prendre la peine de demander l’avis des responsables d’Europalestine, ni de publier les phrases incriminés dans leur contexte.

Or, que lui reproche t’on au juste ? D’avoir écrit une évidence, celle qui consiste à dire qu’il n’y a pas de guerre propre et que se faire tuer dans une guerre, quand on est militaire fait partie des risques « d’un sale métier ».

Dans le texte incriminé, Europalestine dénonce le silence des médias et des politiques français sur la mort de milliers de civils afghans tués dans les bombardements de la coalition occidentale dont la France. Elle s’étonne que l’on fasse mine de découvrir que cette guerre fait des morts seulement quand ce sont les militaires français qui se font tuer, alors que la mort des civils afghans ne suscite ni gêne, ni compassion.

Reprenant l’expression du général Georgelin qui admettait que ses hommes étaient tombés dans une embuscade « bien montée », Europalestine observe à juste titre qu’il a fallu la mort de 10 français pour que la presse commence enfin à s’interroger, timidement tout de même, sur l’intérêt de la présence de troupes françaises à coté des forces américaines en Afghanistan et que c’est sans doute la multiplication d’ « embuscades bien montées » qui fera éveiller les consciences en France.

Europalestine ne fait que répéter une évidence et l’histoire lui donne raison. Tant que ce sont les autres qui meurent, on s’en fout. Que ce soit en Algérie, au Vietnam, au Liban ou en Irak, les mobilisations contre les guerres ne prennent de l’ampleur que quand le pays voit rentrer ses enfants dans des cercueils alors qu’on leur a répété qu’ils allaient défendre la liberté et que seule la victoire était possible.

Il n’y a qu’un seul et unique moyen pour sauvegarder la vie de nos soldats et de nos concitoyens = Retrait total et immédiat des troupes françaises d’Afghanistan

Curieusement, l’article incriminant la CAPJPO-Europalestine a disparu le lendemain de sa publication sur l’édition Internet. Devant le nombre croissant des réactions (c’était l’article le plus commenté hier 31 08 08), sans doute par la peur du débat qu’il a suscité, les responsables de Libé ont préféré le faire disparaitre). PS : Après avoir disparu de son site quelques heures, l’article est à nouveau disponible aujourd’hui sur le site de Libé.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 181369

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Résistances   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License