Warning: strstr() expects parameter 1 to be string, array given in /home/sindibad/public_html/ecrire/inc/texte.php on line 408
JDM - [Le site de Sindibad]
Le site de Sindibad

JDM

Par Sébastien Fontenelle
vendredi 27 février 2009

Guadeloupéen(ne) : je voudrais que tu nous envoies Élie Domota pour une quinzaine de jours, parce que nous, ici, pour ce qui serait de la défense des salarié(e)s que le gouvernement harasse ?

JDM

Par Sébastien Fontenelle

25 février 2009

Guadeloupéen(ne) : je voudrais que tu nous envoies Élie Domota pour une quinzaine de jours, parce que nous, ici, pour ce qui serait de la défense des salarié(e)s que le gouvernement harasse ?

(Hors le vaillant petit syndicat de combat qui jamais ne désempare ?)

On a Jaune et Charden.

Frankie & Bernie, les deux bons amis.

La droite régimaire qui prétend régner sur nos vies adore ces deux mecs-là.

Et comme elle a raison.

On peut dire beaucoup de choses de la droite régimaire qui prétend régner sur nos vies - mais pas qu’elle n’aurait pas (vite) compris que Frankie & Bernie sont, dans la contention des colères populaires, de (très) fidèles seconds.

Régulièrement, ils se fâchent [1].

Dans ces moments-là, qu’est-ce qu’ils font ?

Ils organisent une : "Journée de mobilisation".

Une JDM, un peu comme font les cathos avec les JMJ.

(À ceci près, tu l’as deviné, que nul(le) n’attend du clergé autre chose qu’une longue série de génuflexions, alors que bon, quand tu te poses en mère-de-tous-les-syndicats, t’es quand même supposé tenir ta position plus de vingt secondes cinquante-cinq.)

Pour eux, la JDM est ce qui se fait de plus sauvage, en matière de montée aux extrêmes.

Ne ris pas : je te jure que je n’invente rien.

Ils appellent ça : "Organiser un rapport de forces".

(Ne ris pas, te dis-je.)

Le 29 janvier : JDM.

2,5 millions de Françai(se)s dans les rues en début d’après-midi, et à 19 heures ?

Tout le monde rentre chez soi.

(Histoire de vérifier si TF1 parle bien de la JDM, agade, Mimine, agade, bordel, c’est Lucien, juste-là, sous la banderole de l’UNSA Police.)

Que fait le chef de l’État français ?

Le chef de l’État français pouffe, et se tourne vers son Premier : "Puuuuutain, François, j’ai eu la trouille, à un moment j’ai même pensé que la JDM allait durer jusqu’à 19 heures 30, on allait rater l’apéro".

Frankie & Bernie, eux, font comme s’ils venaient de faire plier la droite régimaire qui prétend régner sur nos vies : on a, déclarent-ils, "obligé le chef de l’Etat et le gouvernement à prendre en compte les attentes des salariés".

(Est-ce qu’ils font semblant ?)

Juste après, naturellement : le même "chef de l’État" leur fait sur le sommet (social) du crâne, d’une très, très haute hauteur.

Genre, les gars, je vous aime bien, mais là, sorry, j’ai plus un rond, j’ai vidé les caisses aux poches de pansu(e)s possédant(e)s.

Immédiatement ?

F & B (conscients que leur street credibility va s’éroder velu) lancent à la droite régimaire qui prétend régner sur nos vies ce crâne ultimatum : "Le 19 mars, JDM".

Tu as compris le principe ?

Tu vois pourquoi faut vraiment que tu nous envoies Domota ? Cette Manie Étonnante Qu’Il A De Ne Plus Faire Un Pas Sans Être Ceint De Murs De Keufs Notes

[1] Tout jaune, effectivement.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 181369

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Résistances   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License