Warning: strstr() expects parameter 1 to be string, array given in /home/sindibad/public_html/ecrire/inc/texte.php on line 408
Quand France Inter « couvre » les massacres de civils pacifistes - [Le site de Sindibad]
Le site de Sindibad
Libérez les territoires occupés de France Inter !

Quand France Inter « couvre » les massacres de civils pacifistes

lundi 31 mai 2010 par Sindibad

Le sous officier de réserve Fabrice DROUELLE qui officie à France Inter sous le commandement de Philippe Val grand défenseur des droits de Tsahal à tuer les bougnoules à keffieh, se lâche carrément et justifie l’assassinat des pacifistes qui ont fait « la sourde oreille et qui n’ont pas respecté les injonctions de l’armée israélienne ».

Libérez les territoires occupés de France Inter

Quand France Inter « couvre » les massacres de civils pacifistes

Le sous officier de réserve Fabrice DROUELLE qui officie à France Inter sous le commandement de Philippe Val grand défenseur des droits de Tsahal à tuer les bougnoules à keffieh, se lâche carrément et justifie l’assassinat des pacifistes qui ont fait « la sourde oreille et qui n’ont pas respecté les injonctions de l’armée israélienne ».

Fabrice DROUELLE qui présente le journal de huit heures sur France Inter dissimule à peine ses sympathies pour la politique des criminels israéliens. Depuis plusieurs années et sous couvert d’un « traitement équilibré » du conflit au Proche Orient, il distille et défend les thèses officielles de la politique israélienne, sans que cela pose le moindre problème à la rédaction et aux journalistes des Radio France. Sa couverture des évènements et des différentes guerres israélienne modernes contre les palestiniens et les libanais constitue un modèle de la propagande de guerre d’aujourd’hui. Avec lui Israël, n’a pas besoin ni de représentant, ni de porte parole, ni de lobby. Drouelle est tout ça à la foi. Il n’y a qu’à réécouter ses duplex avec Olivier Rafovitch porte parole franco-israélien de l’armée d’occupation israélienne. A les écouter parler ensemble, difficile de distinguer qui est journaliste et qui est militaire.

Ce matin du 31 mai 2010, à huit heures, sans doute encouragé dans son entreprise de désinformation depuis l’arrivée de Philippe Val à la tête de France Inter, un mec qui n’a jamais « blairé » les Palestiniens et ceux qui les soutiennent et qui trouve que les massacres israéliens sont une juste contribution d’Israël, « seule démocratie au Proche Orient », à la guerre de la civilisation contre la barbarie, Drouelle se lâche. Derrière son micro, on sent qu’il jubile : enfin une bonne leçon pour ces merdeux qui défendent les Palestiniens.

Entre 15 et 20 civils non armés et pacifistes tués par la marine israélienne, ce n’est pas un massacre selon Drouelle, c’est juste un incident dans les eaux du Proche Orient. Des civils selon Drouelle qui n’ont eu que ce qu’ils méritent car « Ils n’ont pas respecté les injonctions de l’armée israélienne », « Ils étaient prévenus ! » nous dit-il, pire « ils ont fait la sourde oreille ». Mais de quel droit se permet-il d’insulter la mémoire des victimes qui n’ont fait que prendre leur responsabilité de citoyens libres pour briser le siège criminel sur un million et demi de personnes. Des responsabilités que leurs gouvernements lâches et complices refusent de prendre. Pourquoi selon Drouelle, ces militants devaient –ils répondre aux injonctions israéliennes. Israël est-il le maître du monde selon Drouelle et son maître Val(et). Ni Les eaux internationales, ni Gaza, ni la vie des Palestiniens ne lui appartiennent. Pourquoi devaient-ils obéir à un gouvernement criminel qui viole le droit international et commet des crimes de guerres ?

Sans doute à toutes ces questions, les israéliens ont déjà préparé des réponses. La réponse médiatique qui accompagne chaque nouvelle boucherie est déjà à l’œuvre. Comme d’habitude, Israël se justifie en incriminant les victimes. Cette foi, ça sera dur, car aucun civil n’était armé et ne constituait une menace pour Israël. Peu importe, Fabrice Drouelle, sera au poste tous les matins, aux frais du contribuable. En tant que bon soldat, il fera son devoir.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 181369

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Résistances   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License