Warning: strstr() expects parameter 1 to be string, array given in /home/sindibad/public_html/ecrire/inc/texte.php on line 408
Assassinat d'Arafat : Les aveux de Sharon - [Le site de Sindibad]
Le site de Sindibad

Assassinat d’Arafat : Les aveux de Sharon

dimanche 31 décembre 2006 par Sindibad

Assassinat d’Arafat : les aveux de Sharon

Uri Dan, journaliste, écrivain et réalisateur israélien, était un ami intime de Ariel Sharon. Il venait de publier un livre qui s’intitule : Ariel Sharon. Entretiens intimes avec Uri Dan.

Dans ce livre, il révèle le contenu d’une conversation téléphonique entre Ariel Sharon et le président américain. Dans cet entretien, qui eu lieu le 14 avril 2004, Sharon informe Bush qu’il ne se sentait plus tenu par la promesse qu’il lui avait faite en mars 2001 de ne pas toucher à la vie d’Arafat. Bush lui aurait répondu qu’il fallait laisser le destin de Arafat entre les mains de dieu, ce à quoi Sharon avait répondu que parfois, dieu a besoin d’une aide. Devant le silence du président américain Sharon aurait déduit qu’il avait désormais les mains libres pour se débarrasser du président palestinien.

Uri Dan raconte aussi que Sharon lui a confié que son rêve serait de prendre la tête d’un commando qui prendrait d’assaut la Mouqata, le quartier général de Arafat à Ramallah.

Dans les pages 402 et 403 de ce livre, On apprend que Sharon ne voulait pas d’une arrestation de Arafat. À Uri Dan, qui lui demandait pourquoi il ne souhaitait pas traduire le président palestinien devant un tribunal, Sharon répond qu’il ne veut pas voir débarquer des avocats du monde entier pour défendre Arafat et qu’il fallait le laisser arranger les choses à sa façon.

Uri Dan affirme, ensuite, que la santé de Arafat a commencé à se détériorer peu de temps après la conversation téléphonique entre Bush et Sharon le 14 avril 2004.

Arafat décédera le 11 novembre 2004, à Paris, d’une maladie mystérieuse. Pour les palestiniens, il n’y a pas de doute, leur président aurait été empoisonné par les services secrets israéliens. Ils réclameront, en vain, la constitution d’une commission d’enquête.

Dans son livre, Uri Dan ne dément pas cette accusation, mais il se contente d’écrire que Sharon restera dans l’histoire comme celui qui a assassiné Arafat sans le tuer !

On ne saura jamais ce qu’il a voulu dire par cette phrase, Uri Dan vient de mourir d’un cancer le 24 décembre dernier. Quand à l’autre témoin et principal accusé, Ariel Sharon, il gît, toujours, dans un comma depuis janvier 2006.

A lire aussi dans cette rubrique l’article de Amnon KapeliouK : "Arafat a-t-il été assassiné ?".


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 181369

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Palestine   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License