Le site de Sindibad

Ils m’aiment mort

dimanche 10 août 2008 par Sindibad

Ils m’aiment mort

Ils m’aiment mort pour pouvoir dire : il fut des nôtres, et il fut à nous.

J’ai entendu les mêmes pas. Vingt ans qu’ils résonnent sur le mur de la nuit. Qu’ils viennent, mais ne poussent pas la porte. Ils sont entrés, cette fois. Boirez-vous du vin ? J’ai dit. Et ils ont répondu : Nous boirons ! Quand ferez-vous feu sur moi ? J’ai demandé. Et ils ont répondu : Patiente. Et ils ont alignés les coupes, puis se sont mis à glorifier le peuple. J’ai demandé : Quand commencerez-vous mon assassinat ? Ils ont dit : Nous avons commencé…Pourquoi as-tu envoyé des chaussures à l’âme ? Pour qu’elle puisse aller sur la terre ferme, j’ai dit. Pourquoi as-tu composé un poème blanc alors que la terre est noire ? J’ai dit : Parce que trente mers se déversent dans mon cœur. Ils ont alors dit : Pourquoi aimes-tu le vin de France ? J’ai dit : Parce que je suis digne de la plus belle des femmes. Comment souhaites-tu ta mort ? Bleue comme des étoiles qui coulent dans des plafonds. Boirez-vous encore un peu de vin ? Ils ont dit : Nous boirons. J’ai dit : Je vous demanderai d’être lents, de me tuer petit à petit pour que je compose un dernier poème à l’élue de mon cœur. Mais ils ont ri et, dans la maison, n’ont dérobé que les mots que je dirai à l’élue de mon cœur…

Mahmoud Darwich. 1986


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 181369

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La terre nous est étroite   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License